navigation

454- Et si le climat s’améliorait ? 15 avril, 2013

Posté par stiopka dans : Non classé , trackback

À la manière d’Albane (exercice impossible)

Il en est un qui a disparu des écrans radars. J’en parlais encore hier au parc, avec une de ses mamans toujours en train de se plaindre, et dont ma remarque raviva la colère.

- Oh oui, vous avez raison, il ne manquait plus que cela, déjà que c’est assez difficile ainsi, moi aussi, j’ai perdu sa trace depuis plus de 6 mois.

Prudente, je ne renchéris pas puisque ma fille venait à peine de s’endormir dans sa poussette. Je craignais qu’un argument de plus ne la réveillât. Je prétextai alors une urgence de moyenne importance pour prendre congé de cette femme qui continuait à pester dans son coin. Je reviendrai au parc quand il fera beau. Tiens, d’ailleurs, c’est justement de cela dont je déplore l’absence et qui a fait bondir cette maman déjà bien énervée : l’anticyclone. Vous savez, celui qui serpente au gré du Gulf Stream, celui qui joue à cache-cache avec l’Europe…

« Hé ho, l’anticyclone ! » Il est tellement bien caché qu’il s’est perdu en route et qu’il a oublié, le distrait, de recréer les conditions d’un vrai printemps. J’ignore qui est le triste individu qui a forcé sur la Danse de la Pluie, mais je ne le félicite pas ! À quel moment mes enfants pourront mettre des tenues aérées, sans que j’aie à fermer les boutons pression, sans que j’aie à m’assurer que les zips sont bien remontés jusqu’au sommet des parkas.

« Ah, zut, une autre ronchonneuse du parc, mais c’est ma journée aujourd’hui ! » « Bonjour », lui dis-je d’un air poli. « La pluie menace de tomber et je n’ai rien prévu pour protéger la poussette, à bientôt ! » Et je m’enfuis, lentement, mais fermement. En rentrant chez moi, il me vint une fulgurante révélation : ce sont les grincheux qui influencent le mauvais temps et qui n’incitent pas l’anticyclone à faire ce qu’il a à faire à la mi-avril, soit : chasser les nuages, permettre au soleil de s’installer durablement, aux arbres fruitiers de s’épanouir et aux fleurs blanches de nous éblouir.

Allez, tout le monde se met à émettre des pensées positives, et on va y arriver, au beau temps ? On essaye ?

454- Et si le climat s'améliorait ? anticyclone

http://lesbanalitesdalbane.over-blog.com/

Commentaires»

  1. Mon cher Stiop, je suis très touchée ! Je rentre du parc à l’instant, où avec d’autres mamans nous avons parlé… du temps, du soleil qui se montre enfin, et où mes enfants, en tenue aérée, ont joué pendant plus de deux heures. En lisant ton texte j’étais parfois à deux doigts de penser l’avoir écrit… c’est une belle leçon d’optimisme, qui, je l’espère, finira par s’imposer de même que le beau temps. Merci encore pour ce pastiche, et bravo ! Il fait beau ce soir, mais la lecture de ton billet parodique aurait suffi à me donner le sourire quelqu’auraient pu être les conditions climatiques !

  2. Alors là, c’est brillant! Bravo! Vous faites un binôme épatant : des extraordinaires banalités à la vie des autres ! C’est chouette que tu aies continué … Hein !!!

  3. Bientôt, entre Alabane qui devient Belette et toi qui deviens Albane, on ne saura plus qui on lit !

  4. Cette appropriation de style est particulièrement appréciable, le thème et le traitement, bravo !

  5. J’ai hâte d’aller avec Stiop et Albane au parc moi !

Laisser un commentaire

Circuit court |
التر... |
Fontaine a eau pure |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | akilidiakabo (Reflexion)
| Sybille Voyance
| L'actu écologique