navigation

605 – Footeurs de merde 13 juin, 2016

Posté par stiopka dans : Non classé , trackback

« Les anglais disent toujours qu’ils sont les seuls hooligans. Nous sommes venus démontrer que les anglais sont des fillettes », a dit à l’AFP un certain Vladimir, joint par téléphone à son retour en Russie et qui ne souhaite pas donner son nom de famille pour ne pas être reconnu. Un vrai courageux, ce mec : déjà reparti ? T’as peur, connard ?

Âgé de 30 ans, le jeune homme a fait l’aller-retour Moscou-Marseille en moins de 48 heures pour casser la gueule à d’illustres inconnus sous prétexte qu’ils ne sont pas russes. Quel projet de vie stimulant que celui qu’il décrit, ça doit rigoler sec à la machine à café de ta boîte, avec la narration de tes exploits !

Pour Vladimir, seuls les hooligans russes se battent « avec honneur ». « Nous, nous n’utilisons jamais des armes improvisées, seulement nos poings » tandis que « les Anglais utilisent des chaises, des bouteilles ». Petite chochotte, tu as peur d’un tesson de bouteille, toi, le téméraire qui se barre chez lui quand ça chauffe un peu trop. Oh, c’est touchant.

Et il continue son récit héroïque. « Je me suis battu contre des mecs tatoués de 40 à 50 ans. On est tous venus pour ça. Le jour du match, il y avait environ 150 gars, les plus costauds », raconte-t-il. Ce mec de 30 ans se comporte comme un adulte, comme un vrai dur, avec des gars 10 ans plus âgés que lui et tout aussi imbéciles : j’hésite à applaudir.

Ses déclarations débiles sont transposables dans la bouche de n’importe quel abruti de tout pays venu pour se battre contre des « fillettes ».

D’ailleurs, espèce de tâche écervelée, je crois, que dans ton cas, la notion de pays ou de nation n’a rigoureusement aucun sens. On a récemment parlé en France de déchéance de nationalité pour les terroristes, et je pense qu’il faudrait à ton égard inventer un autre statut, celui de « déchéance d’humanité ».

Aucune raclure de ton espèce, de toute nation, ne devrait être considérée comme un être humain, et je me moque de savoir dans quel groupe on pourrait classifier les « non – êtres humains », je m’en fous. Ne surtout pas t’apparenter à des animaux qui ont plus de dignité que le moindre des hooligans.

On devrait aussi t’empêcher de te reproduire et de donner un exemple aussi pitoyable à tes enfants.

Je suggérerais volontiers une lobotomie pour toi, mais, oupss,  mais où ai-je la tête ?, cette opération t’a été déjà été faite il y a longtemps, avec grand succès semble-t-il.

Les médias et les pouvoirs publics identifient l’alcool comme le déclencheur de cette violence, au point de l’interdire la veille des matchs, mais ce serait donner une excuse à ces crevards qui agissent au nom d’une idéologie absurde faite d’honneur, de testostérone et de haine d’autrui. Aucune excuse pour ces baltringues minables.

Étymologiquement, le mot « hooligan » daterait de 1925 et serait d’origine… russe, avec pour signification : « voyou », « vaurien » voire même « opposant au régime soviétique ». Assez étrangement, il s’est fortement popularisé dans le vocabulaire anglais et incarne aujourd’hui les dérives de types souvent racistes, homophobes et totalement crétins.

Que ces demeurés restent chez eux, et laisse placent au vrai spectacle, celui du ballon rond.

th

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Circuit court |
التر... |
Fontaine a eau pure |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | akilidiakabo (Reflexion)
| Sybille Voyance
| L'actu écologique