navigation

608 – Le meilleur moment… 3 août, 2016

Posté par stiopka dans : Non classé , ajouter un commentaire

« Le meilleur moment de l’amour, c’est quand on monte l’escalier. » Georges Clemenceau.

L’auteur de cette célèbre phrase, ce polisson, n’avait jamais testé les ascenseurs… Mais je m’égare.

Alors, à mon tour, je voudrais réadapter cette vérité et l’appliquer au monde du travail : « Le meilleur moment du travail, c’est quand tu rédiges ton message d’absence dès que tu prends tes congés« . Moi.

« Bonjour, je serai en congés du 6 au 28 août, avec accès limité à messages ; en mon absence, je vous remercie de contacter Madame Pahencongé au 06… ou Monsieur Partienjuillet au 07… ».

Voilà, c’est fait, on se sent déjà en vacances, le reste à venir, c’est du déjà vécu : la plage, les virées nocturnes, les mojitos, les embouteillages… C’est comme l’amour, ce qui se passe après avoir monté l’escalier, on en a une idée plus ou moins précise.

Alors, à titre personnel, l’accès « limité » à mes messages est une formule de politesse, ce qui signifie que je ne les regarde pas car, old school que je suis, je considère que les vacances servent à oublier son travail, le plus possible.

Mais il suffit de regarder autour de soi, sur leurs serviettes de bain, toutes ses personnes affairées sur leur smartphone qui ont un accès « illimité » à leurs e-mails et qui les traitent dans l’urgence.

Et celles et ceux qui répondent aux sollicitations téléphoniques en disant : « Non, non, tu ne me déranges pas, je t’assure. Oui oui, il fait beau, c’est sympa ici, sinon, pour le Dossier Legendre & Cie, il faut absolument sécuriser les livraisons en… »

Je ne juge pas, je constate.

Connecté. En permanence, comme une obsession, comme une peur que quelqu’un d’autre ne se substitue à soi en faisant mieux, comme une tendance narcissique de se croire indispensable, comme une fureur exigeante de préserver sa « zone d’incertitude », comme la crainte de froisser son n+1.

Les managers de ces personnes angoissées n’ont rigoureusement rien compris au management.

Alors, que l’on prenne de la distance ou que l’on ne parvienne pas à décrocher de son addiction aux dossiers, le message d’absence, c’est vraiment le meilleur moment…

 th

607 – Atout Coeur 1 août, 2016

Posté par stiopka dans : Non classé , ajouter un commentaire

Quand la science devient poétique, quand la technologie devient biologique.

Les objets connectés n’en finissent pas de libérer l’imagination des créateurs, en repoussant les limites de l’envisageable. A terme, les rêves les plus fous ne ressemblent plus à une prouesse scientifique mais à l’accomplissement d’un idéal onirique.

Une expérience a été menée au Canada sur une centaine de personnes, avec pour objectif de modifier totalement nos habitudes en matière d’authentification et de cryptage, et notamment tous les codes chiffrés auxquels nous avons recours en permanence.

Dans les faits, l’idée est de pouvoir s’identifier et de payer ses achats avec les battements de son coeur.

Sans rentrer dans une description technique, je vous décris le procédé en quelques mots. Respiration.

Le principe initial consiste à porter au poignet un bracelet. Ce tracker enregistre votre rythme cardiaque sur une simple pression avec le doigt, et, lorsqu’il se connecte à des bornes spécifiques installées dans des magasins partenaires, il vous reconnaît : il vous décrypte.

De ce fait, vous êtes formellement identifié et vous pouvez effectuer des achats, ouvrir une voiture à distance, une chambre d’hôtel…, bref toute action que vous faites actuellement dans une situation de paiement sans contact.

C’est a priori très sécurisé car un système biométrique va permettre à son porteur de s’authentifier en permanence.

De plus, la signature de vos pulsations cardiaques est personnalisée. Votre petit coeur est unique au monde.

gif-coeur-qui-bat

Alors, ça a l’air totalement utopique, mais l’expérience est menée avec le soutien de Mastercard, que l’on ne présente plus (on est à la fin des soldes, non ?), mais aussi d’une banque et d’un spécialiste de la conception de puces sécurisées.

Les porteurs de cette idée nuancent toutefois leur propos : « …ce mode continu d’authentification est pleinement adapté aux petits achats. »

Certes, si vous voulez acquérir une maison et vous endetter sur 20 ans, votre rythme cardiaque risque d’être un petit peu confus au moment de la signature du chèque…

Alors, qu’en est-il des jumeaux, que peut-on dire sur les cœurs transplantés et peut-on quand même parvenir à ouvrir sa voiture après avoir fait une heure de jogging ?

La chambre d’hôtel s’ouvrira-t-elle lorsque l’élu(e) de votre coeur vous y accompagnera pour la première fois à l’issue d’une cour intense et fiévreuse. Boum boum, boum boum…

En fait, toutes ces questions ont peu d’importance au regard de cette idée incroyable. Le coeur et l’argent sont donc réconciliables ? Et même les personnes qui n’ont pas de coeur seront incitées à découvrir qu’elles en ont un, et dépit de leurs agissements.

A écrire ce texte, je sens que je ne suis plus capable de m’identifier…

actu_5680_image2012rectangle_petite

Circuit court |
التر... |
Fontaine a eau pure |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | akilidiakabo (Reflexion)
| Sybille Voyance
| L'actu écologique